Lyon: police contre Rom, un bébé à l’hôpital.

Lyon, police et Roms (rue 89)

Lyon, police et Roms (rue 89)

Lyon capitale

A Lyon, la police a-t-elle « gazé » un chien ou des Roms ?

Par Laurent Burlet | LyonCapitale | 20/11/2010 | 13H18
Vendredi soir, en partant d’un squat, trois policiers ont utilisé leur bombe lacrymogène. « Contre un chien dangereux », disent-ils. « Dans notre direction », répondent les Roms. Bilan : un bébé de cinq jours et un autre de deux ans ainsi qu’une adolescente de 17 ans conduits à l’hôpital. La suite

on ne jugera pas ici de l’affaire, du chien, de la police, de tous les acteurs de ce drame.

on parlera ici de politique.

walz demande l’arrêt de cette politique qui vise les Roms. quelque soit les repsonsabilités dans cette affaire, il faut que cela cesse. on parle ici d’un bébé à l’hôpital!

Puis ces policiers sont partis en courant. Un militant associatif était à ce moment-là dans l’un de ces garages avec une famille.

« La fumée est entrée à l’intérieur des garages, si bien que tout le monde s’est rapidement retrouvé sur le trottoir, route de Vienne. Plusieurs personnes pleuraient, d’autres vomissaient. »

Ce militant a appelé les pompiers qui sont intervenus.

« Ils ont emmené aux urgences un bébé de cinq jours, un autre de 2 ans et une adolescente de 17 ans. »

alors chien ou pas chien, franchement…

et d’ailleurs, des voix discordantes existent.

Comme l’équipe de Médecins du monde, Gilberte Renard du collectif Rrom, est arrivée après le « gazage ». Elle parle d’une « attitude inadmissible » de la part de la police :

« Ça fait presque trois semaines que je viens ici pour aider les familles, je n’ai jamais vu de chiens et personne ne m’en a parlé. La police les a gazés pour leur mettre la pression parce que certains voisins se plaindraient du bruit. »

il faudrait déjà que les gens du voyage disposent des aires que la loi leur réserve, et que le regards des autres changent.

il faut rester, comme disait l’autre « raisonnable et humain ».

allez, finissons sur un peu de musique… jazz manouche, évidemment: le plus célèbre des Roms, qu’on écoute jusque dans les salons de l’Élysée.

Django Reinhardt

walz présente: Django Reinhardt

voilà: là, walz « aime ça »!!!😉

il ne doit pas rester l’arbre qui cache la forêt: c’est au contraire la preuve que la culture rom est reconnu internationalement (« le seul apport de la FRANCE au jazz », entend-on parfois), et que la diversité est TOUJOURS bonne à prendre, quelque soit les obstacles.

bien @ vous,

nicogé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s