17 octobre 2011: « ici, on noie les Algériens »…

17 octobre 1961

17 octobre 1961

où sont les drapeaux, les officiels, les hymnes??? où est le « devoir de mémoire », quand les oripeaux de la patrie sont tâchés?

on doit se souvenir de ce que l’Etat nous ordonne.

mais nous sommes le Peuple.

et on se souvient.

Cette monstrueuse «ratonnade» – l’historien Pierre Vidal-Naquet assure que l’expression est née de cet événement tragique, raton désignant Algérien dans le vocabulaire des racistes décomplexés – reste curieusement ignorée de l’opinion, quand elle n’est pas purement et simplement niée, minimisée, occultée, ou effacée par la manifestation anti-OAS du métro Charonne, quatre mois plus tard, au point d’entretenir une étrange confusion entre ces deux épisodes parisiens dramatiques de la guerre d’Algérie finissante. (la suite sur libé.fr)

bien @ vous,

nicogé, pacifiste avant tout

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s