MTC mon Amour: soutien aux salariés de Peugeot Dannemarie.

quel est le lien entre ça…

walz en concert, nicogé et maria à pomeys

walz en concert, nicogé et maria à pomeys

et ça?

Peugeot Dannemarie (l'usine)

Peugeot Dannemarie (l’usine)

Peugeot Dannemarie (la chaîne)

Peugeot Dannemarie (la chaîne)

non non, pas un quelconque sponsoring!!!

simplement, la guitare que j’ai dans les mains (c’est moi qui joue à côté de Maria, la star) a été achetée avec mon salaire du mois de juin 1999 passé sur la chaîne de Peugeot Motocycles, anciennement MTC, du site de Dannemarie (68).

accueil chaleureux, formation « iso 9002 » (« tout d’abord, qu’est-ce qu’on fabrique ici? » « des mobylettes! » « non, des motocycles, Mobylette, c’est une marque de MBK! » ouah, cool.), bleu prêté, chaussures de sécurité données, 3 pauses bien méritées pour supporter la cadence de la chaîne…

ah, c’était d’autres temps; j’ai vu les conditions de travail se dégrader en quatre ans (moi, j’étais étudiant, j’y travaillais quelques mois par an).

j’y ai souffert, parce qu’à l’époque j’étais tout minot, c’était mon deuxième boulot, il fallait monter deux 103 (ça date!), une avec chaque main, et puis tout changé pour passer au scooter, mes mains sentaient la graisse et l’huile même après dix lavages… j’ai gagné quand même le respect des ouvriers, et j’y ai appris grâce à mes collègues bien plus de choses que sur les bancs moisis de la fac de Droit.

et là, il y a quelques jours, sur i-télé, un petit « synthé » et la nouvelle tombe:

fermeture de l’usine…

L’usine Peugeot Scooters (anciennement Motocycles anciennement MTC, donc) de Dannemarie, qui emploie 141 personnes aujourd’hui, fermera bien ses portes au second semestre 2012…

(cette fermeture, épée de Damoclès menaçant depuis tant d’années…)

donc ce soir, j’apporte mon soutien et celui de walz à tous les salariés de l’usine.

parce que tous ces gens qui se battaient pour vivre tranquillement (combien de parents en équipe alternée pour s’occuper des enfants?) avec des salaires bien trop bas alors qu’ils produisaient la richesse de ce pays, vont se retrouver avec quoi? une proposition de reclassement loin de chez eux? chez Honda? chez un sous-traitant qui va faire faillite vu que les usines Peugeot fondent comme neige au soleil?

car la richesse du pays, ce sont nos ouvriers!

ce soir, comme hier et demain, je pense à eux.

qui va nous aider?

travailler plus pour gagner plus? où??? beurk.

la vie a un sens, pas l’existence.

bien @ vous,

nicogé

PS: pour vous dire comment c’est, la vie, j’ai mis en gros un mois de salaire dans cette guitare. et quand je l’ai emmenée chez le luthier un jour pour un problème de vibration, il me l’a réparée mais m’a dit en toute bonne foi « après, bon, c’est une guitare pas chère… ». sic.

walz – l’échappée belle

on avait dit que ce soir on rejouait l’histoire
on fermait la boutique on déroulait le générique
avec nos noms à la fin quand on s’en va dans le lointain
on passerait en avant pour profiter du printemps
 
on ne portera pas le deuil de cette fleur que je te cueille, en vain…
 
on vivait l’échappée belle on dévalait la colline
on fuyait la chapelle on profitait du spleen
on vivait l’échappée belle on dévalait la colline
on fuyait la chapelle on profitait du spleen, est-ce que tu t’imagines?
 
« je veux m’habiller en Dior, et alors? »
« je veux m’habiller en Dior, et alors? »
« je veux m’habiller en Dior, et alors? »
« je veux m’habiller en Dior », et puis quoi encore?
 
on avait dit que tous les deux on resterait curieux
devant le temps un peu brumeux de quelques instants silencieux
des mots trop nombreux et qui s’emmêlent un peu
on s’assoit en tailleur et on vit des jours meilleurs
 
on ne portera pas le deuil de cette fleur que je te cueille, enfin…
 
on vivait l’échappée belle on dévalait la colline
on fuyait la chapelle on profitait du spleen
on vivait l’échappée belle on dévalait la colline
on fuyait la chapelle on profitait du spleen, est-ce que tu t’imagines?
 
« je veux m’habiller en Dior, et alors? »
« je veux m’habiller en Dior, et alors? »
« je veux m’habiller en Dior, et alors? »
« je veux m’habiller en Dior », et puis quoi encore?
 
on vivait l’échappée belle on dévalait la colline
on fuyait la chapelle on profitait du spleen
on vivait l’échappée belle on dévalait la colline
on fuyait la chapelle on profitait du spleen, est-ce que tu t’imagines?
 
 

Retrouvez Walz sur le site : http://www.rythme2walz.fr.ht/

 

.

Camille – l’étourderie (live)

exceptionnelle artiste.

voilà.

géniale.

et c’est « tout ». dans tous les sens du terme.

Camille, que j’avais découverte au côté de Jean-Louis Murat, ici chez Frédéric Taddeï dans « ce soir ou jamais », je l’ai vu en direct, wouahou. c’était bien mieux que la triste émission d’hier où on nous expliquait une fois de plus qu’on allait en baver, et qu’en plus on a que ce qu’on mérite parce qu’on vit « au-dessus de nos moyens ».

comme les députés et n’en déplaise à Mouloud Achour, il faudrait vraiment aller chercher l’argent dans les poches des ces gens-là, qu’ils voient ce que c’est que la vie des pauvres gueux comme nous.

bref: vive Camille! elle a du génie, dans la forme et le fond.

Camille

Camille

parce que de toute façon,

la vie a un sens, pas l’existence.

bien @ vous,

nicogé

je suis un voyou!

Georges Brassens

Georges Brassens

aaaahhh…

génial Brassens, mille fois fêté ces jours, et tant mieux!!!

j’ai pourtant moi-même longtemps eu des réticences, et à tort! (merci dagobert!)

très joli texte, qui dérape comme il faut. quel chanteur politique; dans n’importe quelle de ses chansons, même d’amour. classe.

et puis un truc de ouf, Brassens chanté par celui qui a enchanté toute mon enfance et bien plus: Renaud.

allez, parce que ça fait plaisir: et vive l’anarchie!!!

heureusement qu’au milieu de toute cette m… il reste la culture.

la vie a un sens, pas l’existence.

bien @ vous,

nicogé

U.E. 1 – démocratie 0

Papandréou renonce à son référendum (et peut-être à son poste)

La messe est dite : le peuple grec n’aura pas son mot à dire sur l’accord passé le week-end dernier à Bruxelles et du même coup sur la cure d’austérité à laquelle il est soumis. Le Premier ministre grec Georges Papandréou, après avoir annoncé un référendum… la suite sur rue89.

voilà, la technocratie libérale (!!!) a gagné.

fermez-là, braves gens, vous êtes trop bêtes.

faut laisser ça aux gens intelligents, comme Sarkozy, Morano et Lefèbvre…

merkozy? beurk.

la vie a un sens, pas l’existence.

bien @ vous,

nicogé

politique(s) partout, démocratie nulle part.

Grèce : l’Europe pousse Papandréou à renoncer à son référendum

L’initiative surprise du premier ministre grec secoue politiques et marchés. Georges Papandréou rencontre mercredi soir Sarkozy et Merkel à Cannes, qui veulent atténuer son projet référendaire.

non mais vous vous rendez compte???

on vient d’expliquer aux Grecs ce qu’ils avaient à faire, « pour leur bien », et leur gouvernement ose soumettre le résultat à un référendum???

pour que le peuple DÉCIDE???

alors que les Grecs vivent « au-dessus de leurs moyens » depuis tout ce temps: si on en croit cette phrase, ils ont sûrement tous des villas de luxe et des voitures de course! N’IMP!

alors qu’on saitt bien que c’est le monde libéral, et notamment nos gouvernements, mais aussi Maastricht, en interdisant les emprunts auprès des banques centrales et en favorisant les crédits à taux d’intérêt exorbitants, qui nous tuent petit à petit, pour nous ramener à notre condition de prolétaires d’avant le XXe siècle.

rappelez-vous: les congés payés, la journée de moins de douze heures? impossibles! et la concurrence? le discours est le même.

vive le peuple, et vive la démocratie réelle: loin, très loin de cette Union Européenne technocratique et du capitalisme en général.

comme dirait Jean Ziegler: « l’ordre mondial cannibal tue ».

Jean Ziegler

Jean Ziegler

les ressources agricoles étant largement suffisantes, chaque enfant qui, dans le monde, meure de faim aujourd’hui, est assassiné.

bien @ vous,

nicogé

PS: power to the people!