politique(s) partout, démocratie nulle part.

Grèce : l’Europe pousse Papandréou à renoncer à son référendum

L’initiative surprise du premier ministre grec secoue politiques et marchés. Georges Papandréou rencontre mercredi soir Sarkozy et Merkel à Cannes, qui veulent atténuer son projet référendaire.

non mais vous vous rendez compte???

on vient d’expliquer aux Grecs ce qu’ils avaient à faire, « pour leur bien », et leur gouvernement ose soumettre le résultat à un référendum???

pour que le peuple DÉCIDE???

alors que les Grecs vivent « au-dessus de leurs moyens » depuis tout ce temps: si on en croit cette phrase, ils ont sûrement tous des villas de luxe et des voitures de course! N’IMP!

alors qu’on saitt bien que c’est le monde libéral, et notamment nos gouvernements, mais aussi Maastricht, en interdisant les emprunts auprès des banques centrales et en favorisant les crédits à taux d’intérêt exorbitants, qui nous tuent petit à petit, pour nous ramener à notre condition de prolétaires d’avant le XXe siècle.

rappelez-vous: les congés payés, la journée de moins de douze heures? impossibles! et la concurrence? le discours est le même.

vive le peuple, et vive la démocratie réelle: loin, très loin de cette Union Européenne technocratique et du capitalisme en général.

comme dirait Jean Ziegler: « l’ordre mondial cannibal tue ».

Jean Ziegler

Jean Ziegler

les ressources agricoles étant largement suffisantes, chaque enfant qui, dans le monde, meure de faim aujourd’hui, est assassiné.

bien @ vous,

nicogé

PS: power to the people!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s