Jogging dans Mulhouse: non à la loi Macron.

un dimanche à Mulhouse (ou pas)

Bonsoir!

Aujourd’hui j’ai mis mes belles chaussures un peu fluo et je suis allé courir.

Par un beau dimanche de février, dans ma belle ville de Mulhouse, j’ai vu des gens qui couraient comme moi, des gens qui se promenaient, des gens qui vivaient un peu en traînant leur mélancolie, parce qu’ils avaient le temps, et parce que tous les dimanches ressemblent un peu à un film de Truffaut.

J’ai aussi vu des cliniques, des hôpitaux ouverts, plein de gens qui travaillaient; et j’ai entendu des sirènes de pompiers, de police…

J’ai aussi vu des commerces ouverts, avec des gens qui faisaient leurs courses: les cafés, les kebabs, les épiceries, et les « petites surfaces – vous savez, type « City » ou « Express » – sont ouvertes à Mulhouse le dimanche. Je crois même qu’il y a une épicerie indienne qui est encore ouverte à l’heure actuelle. Ou pas loin.

Oh, les gens qui y étaient n’y faisaient rien d’extraordinaire ou de vital: un café entre amis, un pari au PMU (avouez qu’il y a mieux comme hobby que de parier de l’argent, et ne parlons pas de la souffrance des chevaux), ou quelques courses (sans chevaux celles-ci) qu’ils auraient bien pu faire un autre jour.

Je sais que ce matin, dans le petit village de Servance (70), l’épicerie qui s’appellera pour toujours « le 8 à huit » malgré le changement de propriétaire et d’enseigne, était ouverte ce matin, tout comme le bureau de tabacet la boulangerie si elle existe toujours.

Alors quoi?

Le pays serait paralysé le dimanche?
Et permettre le travail le dimanche va nous sauver? Ou même relancer la « croissance » infinie qui au final nous tuera sur notre petite planète qui elle n’a rien d’infinie?

Non bien sûr!

Les infirmières, docteur(e)s, policier(e)s continueront à travailler comme d’habitude, tout comme les employés de la restauration, certains ouvriers en « VSD » ou ceux des épiceries.

Par contre, les gens qui pourront attendre le dimanche pour faire leurs courses n’y iront plus la semaine, et perdront le seul moment privilégiés qui leur restait, sans provoquer la moindre hausse de PIB (et heureusement), parce que leurs salaires n’auront pas augmenter. – D’ailleurs, ils n’auront peut-être pas le temps d’y aller si ils travaillent…

Et quand les consommateurs frénétiques du dimanche pourront aller tranquillement au supermarché, que restera-t-il aux épiceries et autres commerce locaux?

On risque bien de détruire des emplois, comme lors de toute dérégulation, car c’est bien de cela qu’il s’agit: à long terme, une dérégulation totale.

(Exemple: il faudra bien un jour faire garder les enfants des parents qui travaillent tous les deux le dimanche…)

Mais au fait, qu’en disait le PS avant 2012?

Quand le PS était contre le travail du dimanche

 Et qu’en pensaient les employés en 1869? Auraient-ils cru que leur combat aurait été si actuel en 2015?

On a fait le voyage vers l’ex-futur et 2015 comme Marty McFly, et apparemment on est parti pour un retour vers le passé…

Non au travail le dimanche

Ah oui, pourquoi cette photo en début d’article?

Parce que, place Franklin, j’ai vu des manèges. C’est beau, un manège…

Bien @ vous,

Charlie Walz aka Nicogé

PS: la loi Macron, c’est encore Gérard Filoche qui en parle le mieux: regardez la vidéo: c’est Là- BAS!

2 commentaires

  1. ahu · mars 4, 2015

    tu oublies les ouvriers agricoles qui bossent aussi le dimanche. Et la convention collective agricole n’oblige en rien les patrons à les payer plus.Heureusement certains patrons font des efforts.

    • Walz · mars 4, 2015

      Tout à fait, tu as raison.
      J’en ai oubliés beaucoup d’autres aussi: agents SNCF, conducteurs de bus et tram, employés sous convention collective boulangerie dont les avantages sont minimes même de nuit…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s