The Dandy’s Rock’n Rool: walz en concert à Sarrebourg (57).

Quinquin de Walz

Quinquin au balcon

Concert au balcon ce soir 21 juin 2014 à Sarrebourg!!!

Dans le cadre du projet « the Dandy’s Rock’n Rool »!!!

Venez nombreux.

C’est la fête de la musique.

Ça sera bien.

 

Bien @ vous,nicogé

Publicités

comment j’ai eu peur: lettre de soutien à Vincent Crayon

réforme scolaire au Groland

réforme scolaire au Groland

Comment j’ai eu peur!

Pire qu’à Halloween.

La grogne monte, les gens « nesonpaconten ».

J’ai bien cru que tu allais flancher; et moi qui ne suis pas Grolandais (à regret), je fus rassuré de voir que tu as fait TA réforme.

Rappel pour les ignares: la réforme scolaire au Groland: l’école la nuit, parce que c’est bon pour les hiboux.

Heureusement que toi Vincent Crayon, tu as tenu bon.

Parce que les rythmes scolaires, il FAUT les changer.

Comment ça personne n’a rien demandé? Comment ça les parents trouvent que les enfants sont moins fatigués en ne travaillant que quatre jours? Ils n’y connaissent rien: ni les enfants, ni leur parents.

1) Les profs sont des fainéants.

Comme tout le monde le sait, les profs ne font rien et gagnent tous un salaire de ministre: 4000, 5000€, on ne sait pas trop tant ces gens sont fourbes.

Et là, on leur propose de travailler plus (il faudra venir avant et repartir plus tard que les horaires d’ouverture des écoles), pour gagner moins (parce que les cotisations santé, retraites etc. vont encore augmenter), et ils ne sont pas contents? saletés de fonctionnaires privilégiés.

D’ailleurs, aujourd’hui, ils faisaient grève, les feignasses.

2) En travaillant plus, les enfants seront moins fatigués.

A l’instar des travailleurs, à qui on ne cesse de dire depuis 2002 que travailler plus est excellent pour leur santé et leur épanouissement personnel (mines, amiante, produits chimiques et inhalation divers(es), stress etc.), les enfants doivent comprendre que se lever un jour de plus, même à deux ans, c’est REPOSANT.

Qui ne comprendrait pas cela? Ils sont fous ces français? Jamais content? Barrez-vous en suivant le génie Félix Marquardt: il a raté toutes ses études et ils organisent des dîners mondains: c’est vous dire s’il a réussi dans la vie. et ne parlons pas de Mouloud Achour, dont la finesse du propos n’est dépassé que par la drôlerie de ses interventions.

3) Les enfants n’apprennent qu’à l’école: c’est la République ou l’ignorance.

Franchement! Qui croit qu’un enfant peut apprendre ailleurs qu’à l’école et autrement? C’est les ministres et sous-ministres à attaché-case qui s’y connaissent en tout, sans avoir à vivre la même vie que nous pauvres pêcheurs sales et stupides, qui décident de ce qu’il faut savoir, et ils savent comment vous le faire comprendre: ayez confiance!!!

Ils ne se préoccupent pas de vos basses besognes: chercher les enfants, les coucher tôt, leur apporter de la joie ou même de l’amour (de quoi???). Eux, ils DÉCIDENT,  ils GAGNENT de l’argent, bref, ils SAVENT!!!

Quoi la danse? Quoi le conservatoire? Du sport??? Quoi les balades en forêt avec les grands parents? Comment ça Marcel Pagnol qui rêvait tous les étés dans la campagne?

Certains s’émeuvent de soi-disant « dérives capitalistes » et parlent même d’école « Steiner » voire de déscolarisation? Quelle horreur: au niouf les hippies!

Et pourquoi pas remettre en cause de le dogme de la croissance infini pendant qu’on y est???

NON, NON, NON! C’est l’école, ou rien.

La preuve? Vous n’avez pas bien suivi à l’école, et vous ne comprenez rien à ce que les gouvernements vous disent depuis 30 ans!!!

4) Il est faux de croire qu’un enfant a plus besoin de ses parents que de la République.

Car non, les enfants n’ont AUCUN intérêt à passer du temps dans leurs familles.

Comment ça certains parents divorcés ne pourront plus profiter de la garde des petits le mercredi matin???

Ah bravo, les égoïstes qui ne pensent qu’à leurs intérêts particuliers et s’opposent aux réformes qui œuvrent à l’intérêt commun!

J’ai honte pour vous.

Donc en résumé:

à Monsieur Crayon, Votre Président et Gouvernement: merci de savoir ce qui est bon pour les gens et de faire leur bonheur contre eux.

Nous comptons sur tous les politiques d’Europe pour inculquer les valeurs fondamentales à tous nos concitoyens:

individualisme, appât du gain, servilité et concurrence!

car n’oublie pas:

Il y a la laïcité*, les droits de l’Homme… et ta mère!

bien @ vous et vive le Groland,

nicogé walz

*Ne me demandez pas pourquoi, non ça n’a rien à voir, mais  il faut toujours remettre la laïcité « à toutes les sauces sur le tapis ». C’est comme ça.

souriez, vous n'êtes pas filmés! (pour une fois)

bouh!
souriez, vous n’êtes pas filmés! (pour une fois)

Paroles – au bord de mer (extrait de l’album “Marie-Claire”) – walz

walz - au bord de mer

walz – au bord de mer

bonjour,

ce soir: au bord de mer.

apr ès quelques ébauches, cette chanson a été écrite en un weekend.

mais quand je dis un weekend, c’est TOUT le weekend. (lol)

je ne sais plus trop ce que Maria avait à faire, un rendu assez urgent je crois. du coup, ben je ne m’occupe pas moi, je créée. (à prendre au centième degré, hein!).

l’enregistrement a été plus simple, en tout cas pour les guitares, la basse et le clavier. l’accordéon et la batterie se sont un peu plus laissés désirer.

entrez avec nous au célèbre Nowhere Palace, prenez une chambre, et vivez des vacances dans votre propre vie, et celle des autres… ou pas!

donc:

08.au bord de mer

(cliquez pour écouter)

Au bord de mer

paroles et musique: Nicolas Gafanesch

Au bord de mer là où t’as pied
Tu préfères ne pas te mouiller
T’as pas senti pousser tes ailes
Quand elle m’a sourit tu m’as laissé avec elle

T’as préféré partir sans te retourner
Plutôt que de rien dire et de regretter

Au bord de mer y a des oiseaux qui passent
Des bikinis des pervers des paréos des monospaces
Une fille qui se déshabille un marchand de glaces
C’est ici qu’on s’enfuit au Nowhere Palace

Au bord de mer t’as pu escompter
Prendre l’air et puis me retrouver
Tu t’es assise par terre et t’as pu constater
Le peu que tu perds à enfin m’oublier

T’as préféré partir sans te retourner
Plutôt que de rien dire et de regretter

Au bord de mer y a des oiseaux qui passent
Des bikinis des pervers des paréos des monospaces
Une fille qui se déshabille un marchand de glaces
C’est ici qu’on s’enfuit au Nowhere Palace

Y a toujours de la place au Nowhere Palace
On s’épie quand on passe au Nowhere Palace
L’abat jour un peu crasse du Nowhere Palace
Réfléchit dans la glace tes envies dégueulasses

Au bord de mer où tu t’as promenée
Au bord de mer auras-tu trouvé, ce que tu cherchais ?
Au bord de mer dans les baïnes les marées
Et les bars du Finistère

Au bord de mer y a des oiseaux qui passent
Des bikinis des pervers des paréos des monospaces
Une fille qui se déshabille un marchand de glaces
C’est ici qu’on s’enfuit au Nowhere Palace

crédits:

Maria : voix, accordéon
Nicolas Gafanesch :  guitare folk, chœurs, banjo, clavier
Julien Karleskind : batterie
Alexis Untereiner : chœurs

voilà.

bien @ vous,

nicogé

Retrouvez Walz sur le site : http://www.rythme2walz.fr.ht/

.

Paroles – ce matin (extrait de l’album “Marie-Claire”) – walz

walz - Marie-Claire (verso)

walz – Marie-Claire (verso)

bonjour,

épisode 2, donc, comme promis: ce matin.

pas grand chose à dire: paroles et musique de votre serviteur, chanson écrite en souvenir:

1) d’un jour d’épais brouillard et de spleen.

2) d’une visite de témoins de Jéhovah forts sympathiques, vu leur question: « pensez-vous à Dieu? », ou quelque chose comme ça, et surtout vu ma réponse: « je suis marxiste-léniniste »…

3) d’une émission de France Inter « la jeunesse tu l’aimes ou tu la quittes ». (diffusée durant l’été 2010 et présentée par Joy Sorman.)

4) et de la lecture d’un excellent roman de l’excellent écrivain Paul Auster, « la Nuit de l’Oracle« , où il est question d’un type qui voit sa vie prendre sens grâce à l’apparition d’une fille aux cheveux bouclés qui travaille comme graphiste…

bref, j’ai écrit une chanson. (désolé, j’ai pas pu m’empêcher.)

avec une grosse pensée positive pour mes chers petits.

aujourd’hui, donc:

02.ce matin

(cliquez pour écouter)

Ce matin

paroles et musique : Nicolas Gafanesch

Couplet 1 :
Ce matin, y a pas grand-chose à faire mes enfants sont chez leur mère
Je vois même plus l’étang à cause du mauvais temps
T’es pas seule ce matin je voudrais en dire autant
Tu sais je vais bien je suis seul mais pas tout le temps

Pont :
Nos plus beaux sourires peut être appartenir à mon monde ou au tiens, est-ce qu’on retient ?
Nos plus beaux sourires peut être appartenir à mon monde ou au tiens

Refrain :
Ce matin…est-ce que tu vas bien ?   x4

Couplet 2 :
Ce matin, y a toujours Paul Auster et puis bien sûr, France inter
La jeunesse ils l’aiment et toi tu l’as, et en bas de chez moi
La vérité et Jéhovah ne me parleront pas de toi
Je reste dans les draps où j’ai dormi avec toi

Pont :
Nos plus beaux sourires peut être appartenir à mon monde ou au tiens, est-ce qu’on retient ?
Nos plus beaux sourires peut être appartenir à mon monde ou au tiens

Refrain :
Ce matin…est-ce que tu vas bien ?   x4

Ce matin…

crédits:

Maria : voix
Nicolas Gafanesch: voix, guitare classique, guitare électrique, ukulélé, banjo 4 cordes,
basse
Julien Karleskind: batterie

voilà.

bien @ vous,

nicogé

cover by MrDoolile !

Retrouvez Walz sur le site : http://www.rythme2walz.fr.ht/

.

U.E. 1 – démocratie 0

Papandréou renonce à son référendum (et peut-être à son poste)

La messe est dite : le peuple grec n’aura pas son mot à dire sur l’accord passé le week-end dernier à Bruxelles et du même coup sur la cure d’austérité à laquelle il est soumis. Le Premier ministre grec Georges Papandréou, après avoir annoncé un référendum… la suite sur rue89.

voilà, la technocratie libérale (!!!) a gagné.

fermez-là, braves gens, vous êtes trop bêtes.

faut laisser ça aux gens intelligents, comme Sarkozy, Morano et Lefèbvre…

merkozy? beurk.

la vie a un sens, pas l’existence.

bien @ vous,

nicogé

17 octobre 2011: « ici, on noie les Algériens »…

17 octobre 1961

17 octobre 1961

où sont les drapeaux, les officiels, les hymnes??? où est le « devoir de mémoire », quand les oripeaux de la patrie sont tâchés?

on doit se souvenir de ce que l’Etat nous ordonne.

mais nous sommes le Peuple.

et on se souvient.

Cette monstrueuse «ratonnade» – l’historien Pierre Vidal-Naquet assure que l’expression est née de cet événement tragique, raton désignant Algérien dans le vocabulaire des racistes décomplexés – reste curieusement ignorée de l’opinion, quand elle n’est pas purement et simplement niée, minimisée, occultée, ou effacée par la manifestation anti-OAS du métro Charonne, quatre mois plus tard, au point d’entretenir une étrange confusion entre ces deux épisodes parisiens dramatiques de la guerre d’Algérie finissante. (la suite sur libé.fr)

bien @ vous,

nicogé, pacifiste avant tout

bref, j’en ai eu marre de la mort de Steve Jobs alors j’ai éteint la télé.

parce que bon: ma machine à laver est rectangulaire, et blanche aussi même, or elle a bien vingt-cinq ans, alors je pose la question: son inventeur est-il un génie???

bien @ vous,

nicogé, décroissant par obligation, certes, mais quand même aujourd’hui ça fait plaisir.

PS: j’adore ce truc, c’est énorme.

allez, on y retourne, ça me rappelle des trucs, tiens… « c’est vachement bien hein, mais euh… en quoi ça me concerne? »!!! lol!