Jogging dans Mulhouse: non à la loi Macron.

un dimanche à Mulhouse (ou pas)

Bonsoir!

Aujourd’hui j’ai mis mes belles chaussures un peu fluo et je suis allé courir.

Par un beau dimanche de février, dans ma belle ville de Mulhouse, j’ai vu des gens qui couraient comme moi, des gens qui se promenaient, des gens qui vivaient un peu en traînant leur mélancolie, parce qu’ils avaient le temps, et parce que tous les dimanches ressemblent un peu à un film de Truffaut.

J’ai aussi vu des cliniques, des hôpitaux ouverts, plein de gens qui travaillaient; et j’ai entendu des sirènes de pompiers, de police…

J’ai aussi vu des commerces ouverts, avec des gens qui faisaient leurs courses: les cafés, les kebabs, les épiceries, et les « petites surfaces – vous savez, type « City » ou « Express » – sont ouvertes à Mulhouse le dimanche. Je crois même qu’il y a une épicerie indienne qui est encore ouverte à l’heure actuelle. Ou pas loin.

Oh, les gens qui y étaient n’y faisaient rien d’extraordinaire ou de vital: un café entre amis, un pari au PMU (avouez qu’il y a mieux comme hobby que de parier de l’argent, et ne parlons pas de la souffrance des chevaux), ou quelques courses (sans chevaux celles-ci) qu’ils auraient bien pu faire un autre jour.

Je sais que ce matin, dans le petit village de Servance (70), l’épicerie qui s’appellera pour toujours « le 8 à huit » malgré le changement de propriétaire et d’enseigne, était ouverte ce matin, tout comme le bureau de tabacet la boulangerie si elle existe toujours.

Alors quoi?

Le pays serait paralysé le dimanche?
Et permettre le travail le dimanche va nous sauver? Ou même relancer la « croissance » infinie qui au final nous tuera sur notre petite planète qui elle n’a rien d’infinie?

Non bien sûr!

Les infirmières, docteur(e)s, policier(e)s continueront à travailler comme d’habitude, tout comme les employés de la restauration, certains ouvriers en « VSD » ou ceux des épiceries.

Par contre, les gens qui pourront attendre le dimanche pour faire leurs courses n’y iront plus la semaine, et perdront le seul moment privilégiés qui leur restait, sans provoquer la moindre hausse de PIB (et heureusement), parce que leurs salaires n’auront pas augmenter. – D’ailleurs, ils n’auront peut-être pas le temps d’y aller si ils travaillent…

Et quand les consommateurs frénétiques du dimanche pourront aller tranquillement au supermarché, que restera-t-il aux épiceries et autres commerce locaux?

On risque bien de détruire des emplois, comme lors de toute dérégulation, car c’est bien de cela qu’il s’agit: à long terme, une dérégulation totale.

(Exemple: il faudra bien un jour faire garder les enfants des parents qui travaillent tous les deux le dimanche…)

Mais au fait, qu’en disait le PS avant 2012?

Quand le PS était contre le travail du dimanche

 Et qu’en pensaient les employés en 1869? Auraient-ils cru que leur combat aurait été si actuel en 2015?

On a fait le voyage vers l’ex-futur et 2015 comme Marty McFly, et apparemment on est parti pour un retour vers le passé…

Non au travail le dimanche

Ah oui, pourquoi cette photo en début d’article?

Parce que, place Franklin, j’ai vu des manèges. C’est beau, un manège…

Bien @ vous,

Charlie Walz aka Nicogé

PS: la loi Macron, c’est encore Gérard Filoche qui en parle le mieux: regardez la vidéo: c’est Là- BAS!

la voiture électrique, Autolib’ et l’écologie…

Autolib'

Autolib'

trouvée ici.

Autolib, Paris parie sur une autre auto

Ce lundi, 250 voitures sont déployées dans 250 stations. En juin 2012, 1 740 véhicules devraient sillonner 46 communes et s’amarrer dans 1 100 stations.

EnquêteAdaptation automobile du succès Vélib, Autolib propose à partir d’aujourd’hui 250 véhicules électriques en location libre-service. la suite sur libé.fr

bon. Autolib’, donc.

je précise: j’aime bien Bertrand Delanoë.

et je n’ai pas d’a priori sur ce dispositif particulier: si on peut nous débarrasser de la propriété des voitures sans que ça nous coûte trop chers (et là j’ai un gros doute), je suis pour!

sur le principe, je suis par contre  plus mitigé sur ces partenariat public/privé (merci M. Boloré!).

et sur ces deux points, habitant bien loin de Paris, il m’est difficile de me prononcer trop avant, même si j’ai pu prendre connaissance sur les doutes, fondés ou pas, qui existent aussi bien sur l’efficacité, le prix ou les motivations des uns et des autres dans cette affaire.

mais la voiture électrique…

écolo?

j’ai entendu Bruce Toussaint (parce que dans ma montagne, je capte mal France Inter 😦 bref) dire ce matin: « la voiture électrique, c ‘est bien sûr écologique. »

bien sûr.

j’aimerais bien connaître la justification de cette  » vérité » apparemment si évidente.

uranium, à acheter à l’étranger, extraire et transporter sur des milliers de kilomètres, mais parfois aussi charbon ou autre… c’est écologique ça?

le lobby nucléaire, rien à faire, c’est quand même super bien fichu.

en effet, ailleurs, au même instant…

Greenpeace en opération commando dans plusieurs centrales

L'image n'est pas très claire... mais ça se passe dans le réacteur de Nogent il faut lire «Coucou» sur la banderole.

Article + vidéoDes militants se sont introduits ce matin dans différents sites, dont la centrale de Nogent-sur-Seine, dans l’Aube, pour démontrer l’insécurité du nucléaire. Neuf activistes sont en garde à vue. la suite sur libé.fr

par contre, ce point du programme du PS me va très bien pour l’instant, parce que je serais déjà content qu’on diminue autant la part du nucléaire en si peu de temps!

on verra une fois qu’on en sera là comment on poursuit l’aventure, sachant que moi je suis pour la sortie du nucléaire. mais qui peut croire qu’EELV nous ferait sortir du nucléaire en cinq ou dix ans?

enfin bref:

la vie a un sens, pas l’existence.

bien @ vous,

nicogé

François Hollande 2012!

François Hollande

François Hollande

bon, ben voilà.

François Hollande donc.

les journalistes étaient dans les starting-blocks: avec des phrases préparées pour n’importe quelle situation:

1/ Hollande gagne: « mais ça ouvre un boulevard à Mélenchon! » (à noter, elle était prête pour DSK, et avec Besancenot en plus!).

2/ Aubry gagne « mais ça ouvre un boulevard pour François Bayrou (à noter, elle était prête pour avec Royal(!), et avec Borloo aussi.).

bon, y’a pas que le personnel politique qui est à renouveler.

quant à moi, bêtement, je vois peu de différences entre eux; ça n’enlève pas pour moi l’intérêt de la primaire, sauf à affirmer ou à se faire croire (les deux sont possibles) qu’il faut éradiquer toute question de « personnalité » de la politique (ce qui serait très bien, dans l’absolu, hein.).

deux personnes de centre-gauche, progressistes, pour le côté positif.

deux adeptes du capitaliste (à peine) modéré mode « social-traître », pour le côté négatif.

et dans ce cadre-là, j’aime autant, moi, que ce ne soit pas Martine Aubry et ses attaques dures, infondées vu la proximité idéologique et suicidaires politiquement qui l’ait emporté.

car oui, il y avait de la méchanceté et de la malhonnêteté intellectuelle dans sa campagne, du moins dans ce que j’en ai perçu.

mais le PS a réussi un beau coup avec ses primaires: droite défaite et mauvaise joueuse, squat’ de temps d’antenne(s), modernité affichée…

du coup, les attaques personnelles et les pseudo-révélations sur le passé de M. Hollande vont malheureusement pouvoir commencer. beurk.

et bon, en même temps, et même en cas de victoire du P »S », toujours pas de gauche et de changement profond à l’horizon 2012…

faudra-il aller voter pour le « moins pire »? peut-être…

Sarko anxieux, Hollande vainqueur.

Sarkozy anxieux, Hollande vainqueur.

trouvé sur rue89.

Elisabeth Guigou : «La contre-réforme territoriale est une régression démocratique»

voilà.

Elisabeth Guigou est secrétaire nationale à la réforme de l’État et des collectivités locales du PS et député de Seine-Saint-Denis, a réagi en point presse lundi matin au projet gouvernemental de réforme territoriale.

d’habitude, comme d’autres, j’écris P « S » par mauvais esprit et parce que c’est un peu vrai, mais là j’applaudis.

cette contre-réforme, car c’est le mot, est anti-démocratique et marque une énorme régression dans la décentralisation; après toutes les régressions sociales, on peut parler de logique, de retour à la bonne vieille 5e République à la papa: à quand la suppression de la saisine du Conseil Constitutionnel par 60 députés ou sénateurs et le retour à la majorité à 21 ans (deux réformes giscardiennes, rappelons-le!).

on en est heureusement très loin, mais ça fait quand même peur, l’UMP…

et pour en avoir parler il y a peu avec des élus locaux, je peux dire sans trop me risquer qu’eux-mêmes ni comprennent pas grand chose… et on ne leur jettera pas la pierre.

bien @ vous,

nicogé walz

PS: comme disait John Lennon: power to the peole!!!

la France méprise sa jeunesse.

 

les drapeaux de l'UNEF d'Orléans

les drapeaux de l'UNEF d'Orléans

trouvé ici. (blog de l’UNEF d’Orléans)

je le dis d’autant plus que du haut de mes trente ans bientôt dépassés et de mon boulot respectable, je ne peux pas être accusé de le prendre pour moi.

la France donc, mépriserait sa jeunesse?

peut-être pas toute la France, non. mais enfin.

qu’est-ce qu’on entend de la part de représentants de ce pays, enfin, des sous-fifres du roitelet estampillés UMP? et il n’y a pas qu’eux: auditeurs de France Inter ou d’Europe 1 et de Jean-Marc Morandini, journalistes, invités permanents et professionnels des sympathiques bistrots conservateurs « chez Calvi » ou « chez Demorand » etc…

– « à quatorze ans, tout ce qu’il veulent c’est ne pas aller en cours. »

– « à seize ans, ils sont influencés par leurs parents, des soixante-huitards attardés qui rêvent de revivre leur jeunesse. »

– « à dix-neuf ans, mais que comprennent-ils des enjeux de la réforme? »

– « la jeunesse est manipulée par les syndicats. »

et mon préféré:

– » la jeunesse est manipulée par le Parti Socialiste. »

alors de deux choses l’une:

soit « la jeunesse » ne connait rien en politique économique et sociale.

soit « la jeunesse » est politisée et en contact étroit avec les syndicats et le Parti « Socialiste ».

c’te blague: allez vérifier la côte de popularité du dit PS chez les « jeunes », pour ce que ça veut dire, et même chez les plus jeunes gens de gauche…

bien sûr la jeunesse il l’aime! (mais toi tu l’as.)

la démocratie est bafoué tous les jours, au nom d’un intérêt général tout théorique et vieux de 300 ans, aucun parti d’opposition sérieux pour dire non à la réforme et proposé un projet de gauche (37,5 ans pour tous, redistribution de tout cet argent qui polluent notre planète, redistribution du travail et mondialisation participative et respectueuses de la planète, des pays et de leurs habitants).

manifestation anti contre-réforme des retraites (CGT)

manifestation anti contre-réforme des retraites (CGT)

trouvée ici. (et oui, il faut lire de tout…)

les syndicats? la CFDT, on s’en méfie, la CGC devrait sortir de l’intersyndicale sous peu… et les autres?

alors du coup, le gouvernement passe en force, sur fond de « le dialogue social c’est important, de nombreuses améliorations ont été apportées au texte.. » bla bla bla.

non voilà bien!

rêvons d’un autre monde, tiens, ça nous changera.

non, la jeunesse n’est pas synonyme d’immaturité, d’incompréhension du monde et de suivisme généralisé.

oui, « la jeunesse » a des choses à dire, des rêves et des doutes.

et non, « la jeunesse », ça n’existe pas!!!

il y a bien des « JUMP » (« Jeunes UMP », c’est pas ça le nom? « lol »), des sarkophiles, et mêmes des fans de Madelin…

allez les jeunes, donc (ou pas, donc aussi!) et surtout: Peace and Love!!!

peace, love and happiness

peace, love and happiness

trouvée ici.

because « happiness, is a warm gun, Mama!!! »

allez, je ne résiste pas…

ah les Beatles, ah John Lennon!!! (70 ans…) un chef d’œuvre, pour finir sur une note positive.

bien @ vous,

nicogé walz

c’est pas la vie c’est pas comme ça (diviser, diviser…)

Martine Aubry

Martine Aubry

« Nous reviendrons aux 60 ans pour ceux qui ont travaillé tôt et qui ont fait des travaux pénibles », a affirmé la première secrétaire du Parti socialiste, jeudi soir, lors de l’émission « A vous de juger » sur France 2.

si ça c’est pas l’art de l’embrouille!!!

alors comme ça, moi j’ai glandé à la fac en regardant la Star Ac’, c’est ça?

non, franchement, pour avoir travailler en usine plusieurs mois, je sais ce que c’est le boulot pénible, les journées harassantes, les mains qui sentent l’huile de moteur sans qu’un quelconque lavage de main ni fasse rien. sur toute une vie et non pas quelques mois, ça devient admirable. nous devons être fier de nos ouvriers!!! ils produisent la « richesse » de ce pays.

la réponse des politiques, alors?

DIVISER!!!

fini les « nous ramènerons l’âge de la retraite à 60 ans pour tous »!!!

au lieu de rendre la vie agréable pour tous, en général et pas seulement après le travail, on maintient tout le monde dans la contrainte, certains avec plus de difficultés que d’autres, et on laisse les banquiers et autre dépenser leur argent honnêtement gagné.

OK.

mais moi je dis: c’est pas la vie, c’est pas comme ça!!!

prolétaires de tous pays, unissons-nous!

ne nous laissons pas avoir par ces manœuvres de nos gouvernants ou de ceux qui rêve de faire la même chose à leur place.

retraites, grève ou pas, les richesses produites sont énormes, il va bien falloir qu’un jour il partage le gâteau.

bien @ vous,

nicogé (qui est quand même allé faire le plein au cas où…)